Un petit extrait…


Bonjour à toutes et à tous 🙂 !

J’ai pensé vous donner aujourd’hui un petit extrait du roman que j’ai publié récemment « Rouge ». Voici le début :

« Il faisait nuit… Elle entendait et sentait le frémissement de l’ombre immense qui s’étalait à ses pieds. L’obscurité semblait trembler et lui donnait la sensation d’un écho trop lourd à supporter. Était-ce la mer ? Était-ce le ciel noir infini couvert de nuages qu’elle devinait ou son propre coeur qui battait trop fort, comme une vieille cloche dans une petite église oubliée ? Était-ce le passé qui venait l’envahir, des sensations cachées, oubliées, enfouies dans ce que l’on appelle la mémoire ?

 ***

 Il y avait jadis une fillette qui vivait pleine de joie les jours dits ensoleillés de son enfance. Elle  aimait être prise par la vague de l’existence, mais ne voulait pas perdre l’innocence de son âge. C’était une lutte quotidienne sans fin, lutte qu’elle aimait et détestait à la fois – jouer deux rôles pour ne pas se sentir écrasée par sa propre nature.

 ***

 Marie s’effondra dans son fauteuil blanc avec la sensation qu’elle se baignait dans les douces plumes d’un cygne. Elle adorait cette pièce de mobilier oubliée dans un coin de sa grande chambre à coucher. Il faisait note discordante avec l’aspect solennel des boiseries auburn, mais sa simplicité adoucissait l’atmosphère, lui conférant un étrange mystère que seule Marie paraissait connaître.

Le téléphone sonna, l’extirpant de sa rêverie. Elle tendit la main vers le combiné et répondit d’une voix aussi lascive que son état. En quelques instants elle devait mettre fin à sa torpeur et abandonner son cher fauteuil.

Elle avait oublié le dîner auquel elle était invitée. Même si elle adorait sortir, ce soir elle n’avait vraiment pas envie de quitter l’atmosphère paisible et faiblement parfumée de sa chambre. Elle pensa à Alex et sa confusion commença à se dissiper. »

« Rouge » est un roman sur une jeune femme à la tête de plusieurs entreprises, collectionnant apparemment tous les succès: Marie. Elle est attirante, mystérieuse, mais seule, poursuivie par un passé trop lourd à porter.

Le roman présente le quotidien dramatique d’un peuple écrasé par l’absurdité d’un régime communiste vacillant entre idéal et cauchemar. Les Roumains des années 80, tiraillés entre liberté de penser et endoctrinement tentent de survivre dans cette folie organisée où l’individu doit disparaître au profit d’un système qui le surveille et le contrôle sans relâche. Mus par un espoir éperdu, certains feront le choix de suivre le spectre de la liberté qui leur réclamera le prix fort.

Sivous avez envie de lire la suite…Rouge

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s