Archives du mot-clé Aventura Parc

Très belle fête médiévale à Nozeroy

Incursion médiévale dans l’histoire

Nous avons participé dimanche, à notre première fête médiévale grandeur nature depuis notre retour en France.

Nozeroy fête médiévale - blog-travel.voyage

La passion du Moyen-Âge était la prédilection de mon chéri depuis que je l’ai rencontré, il y a plus 26 ans. Il n’a pas réussi à me contaminer de suite. En revanche, il y a 4-5 ans, une idée saugrenue nous est venue à l’esprit lorsqu’on travaillait encore dans notre parc. Eh oui, nous avons pensé alors plonger Aventura Parc dans une aventure médiévale.

J’avais déjà commencé timidement en créant une fête médiévale pour les enfants qui avait eu du succès à l’époque. Mon premier cobaye fut bien entendu, notre fils, Marc qui a fêté ses 7 ans à la « sauce » médiévale :-).

Les enfants ont beaucoup aimé. Alors si cela vous intéresse pour votre propre enfant, mon petit guide sur l’organisation des anniversaires peut vous être bien utile. Il est en format numérique sur Amazon ici. Vous trouverez une fête adaptée au goût et à l’âge de votre enfant avec des astuces simples et des idées faciles à appliquer. À l’époque, j’avais fait des recherches sur les jeux du Moyen-Âge, mais aussi les blasons.

Souvenirs…

En 2011, les choses ont commencé à se corser parce que nous avions décidé de construire un petit château médiéval à Aventura Parc. Pendant qu’Olivier apprenait les techniques de construction, le travail du bois, la charpente, moi j’ai commencé à lire des livres et faire de recherches sur les costumes, la vie, la cuisine, la musique, les danses, les coutumes et traditions à l’époque médiévale.

Ce fut passionnant, mais je ne vais pas vous raconter tout car je risquerais de vous ennuyer si vous n’êtes pas mordu(e)s par le Moyen-Âge :-). Par conséquent, je vais juste vous faire découvrir en photos quelques unes de mes modestes réalisations de l’époque. Olivier s’est mis à apprendre à jouer à la vielle, un instrument du Moyen-Âge que son oncle avait confectionné pour lui. C’est à croire qu’il savait déjà que l’aventure médiévale allait nous emporter !!!

Donc, voici quelques costumes que j’ai créés après avoir appris toute seule à coudre à la machine.

Vous pouvez consulter un article de l’époque sur notre blog en roumain, français et anglais ici.

J’ai ensuite appris à faire du card weaving (vous voyez d’ailleurs le résultat dans une des photos 😉 – devinez laquelle!). Vous pouvez découvrir un petit article dans les 3 langues ici.

card weaving - blog-travel.voyage

Cuisine médiévale

J’ai aussi retrouvé des recettes de la cuisine médiévale et me suis exercée à découvrir ses saveurs d’antan.

tarta mere - blog-travel.voyage

Je vous donnerai quelques recettes si vous êtes intéressé(e)s :-). La tarte aux pommes et aux pruneaux est simple à faire et délicieuse!

J’ai aussi appris plein de choses sur l’alimentation de l’époque médiévale, mais aussi les vertus médicinales des plantes, les utilisations, les croyances, etc. J’ai réussi à faire une vraie collection de graines, épices, plantes médicinales que j’utilisais régulièrement dans ma cuisine.

Partager avec les enfants tous nos savoirs sur l’époque médiévale fut un vrai plaisir et un authentique succès à Aventura Parc. Découvrir, sentir, toucher et même goûter toutes ces plantes ont ravi les petits comme les grands ;-).

Pour découvrir toutes les photos de la fête médiévale de cette école, voir ici.

Fête médiévale à Nozeroy

Mais revenons au présent et à la belle fête médiévale que nous avons pu vivre dimanche.

Nozeroy est la plus petite ville de France, mais elle constitue un cadre idéal pour une fête médiévale. Elle se trouve sur une colline que nous montons, impatients de la découvrir. La musique médiévale nous arrive aux oreilles et nous enchante.

Nous entrons par la porte médiévale, payons le billet d’entrée avec la formule repas incluse. Festoyons donc !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous découvrons la belle porte de l’horloge d’une trentaine de mètres de haut, les belles façades et embrasures de portes gothiques des maisons du XVIe siècle, le couvent des Annonciades célestes fondé en 1616.

Beaucoup de monde est habillé de façon médiévale : du plus jeune au plus âgé. Un festival de couleurs, de jolies robes, de magnifiques costumes… On s’y croirait pour de vrai !

Dans les ruelles, il y a plein d’échoppes. Des produits d’antan, de l’artisanat local et plein de choses que nous prenons plaisir à découvrir.

Festoyons !

Le repas médiéval se passe sur la place des Annonciades. Un millier de convives attendent d’être servis. Pendant ce temps, les troupes de troubadours, jongleurs, musiciens passent parmi les tables et animent l’atmosphère avec beaucoup de talent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Partout, des femmes et des enfants vêtus de costumes viennent servir un pasté de marcassin muscadet, girolles. Je n’ai pas trop aimé ce pâté en croûte, mais Olivier s’est sacrifié… En revanche, la suite a été plus sympathique avec une ambroisine de poulet aux fruits secs frômentée accompagnée de blé cuit. Le repas s’est terminé avec un vachelin (du bon compté de la région). Et comme dessert – une excellente tarte des remparts (aux pommes 😉 que j’ai beaucoup appréciée.

Nous avons fait la connaissance d’une grande famille de Montbéliard et parlé pendant le repas de choses et d’autres. Ce qui a été plus que sympathique !

Tout à coup, je découvre sur le menu : chaudée sarazine. Aucune idée de ce que cela pourrait être… Par conséquent, je demande à ma voisine qui m’apprend que c’est du… café 🙂

En plus, une balade pleine de charme au long des ruines du château du XVe siècle qui sont en cours de restauration. Tentes, luttes, conteuses, artistes, artisans – une atmosphère médiévale que nous avons beaucoup appréciée.

Finalement, une cérémonie d’adoubement et un grand défilé dans la Grande Rue qui ont eu lieu après le repas.

En conclusion, si comme nous, vous aimez le Moyen-Âge, vous allez sûrement apprécier cette fête médiévale qui a lieu tous les ans. Rendez-vous en juillet prochain, à Nozeroy, dans le Jura :-)!

2008 – l’année de la consolidation à “Aventura Parc”

2008 fut l’année où « Aventura Parc » décolla vraiment. Nous confirmâmes les tendances positives de l’année précédente. Nous réussîmes à attirer des écoles, des jardins d’enfants et des entreprises. Des dizaines de fêtes eurent lieu dans le parc, et parmi elles beaucoup d’événements de team building. Nous avons investi dans une piscine hors-sol, une attraction nécessaire si l’on considère les chaleurs que nous connûmes cette année-là 😉

En 2008 nous notâmes l’apparition d’un nouveau concurrent à Brasov (jusqu’alors nous étions les seuls à promouvoir l’escalade dans les arbres en Roumanie). La joie s’est vite transformée en amertume et en incompréhension lorsque nous apprîmes que l’entreprise en question avait choisi d’utiliser et de détourner notre nom qui, théoriquement, est une marque enregistrée dans ce pays, auprès d’une institution appelée « OSIM » (qui ne protège pas grand-chose d’ailleurs, car en 2011 la « marque » « police roumaine » ne put être protégée non plus, c’est vous dire…). Cette situation pénible (où « Aventura Parc » est une VICTIME, comme nous souhaitons le souligner) a généré et continue d’engendré de nombreuses confusions et préjudices auprès de nos clients et fournisseurs ; les autorités nationales en sont elles-mêmes victimes… Ils ont même réussi la « performance » d’enregistrer une marque avec notre nom inversé et nous fûmes obligés de les attaquer en justice. Nous présentons nos excuses à toutes les victimes de cette confusion, mais nous ne l’avons pas provoquée : « Aventura Parc SRL » existe depuis 2005, et la marque enregistrée « Aventura Parc » depuis 2006… Bien avant l’apparition de ce concurrent aux méthodes peu malhonnêtes.

Mais cela suffit pour nos déboires légaux… Pour atteindre les attentes de notre public et promouvoir l’esprit d’équipe auprès des adultes et des plus jeunes (avec le « team building junior ») nous construisîmes une aire spéciale, appelée « Trust Zone ». En août de la même année nous avons ouvert le « parcours bleu » d’escalade dans les arbres pour augmenter le nombre des défis proposés dans la forêt de Lucianca ! C’est ainsi que finit l’année 2008, avec des hauts et des bas, mais la vie doit continuer, non ?!

2007 – l’année des « premières » à Aventura Parc

L’année 2007 fut particulièrement importante pour nous car ce fut vraiment l’année n°1 de notre activité (2006 étant l’année zéro dirons-nous car ce fut l’année de la construction et nous n’avons pas trop réussi à attirer des clients jusqu’à Lucianca  :cry: ), l’année des « premières » en tout genre : premières demandes d’offre pour la construction de parcs d’aventures, première vague d’équipiers, premiers événements d’ampleur avec beaucoup d’enfants ou d’adultes à la fois. Et ce fut l’année durant laquelle nous avons créé une offre structurée et organisée, après maints essais et conseils de nos clients :-D Lire la suite 2007 – l’année des « premières » à Aventura Parc

2006 – inauguration du parc d’aventures

Enfin, après des mois et des mois d’efforts, nous avons réussi à ouvrir officiellement « Aventura Parc » le 14 juillet 2006.

Ce jour de fête nationale française ne nous a pas vraiment porté chance car ce jour-là, un seul journaliste a utilisé l’autocar que nous avions loué pour convoquer la presse dans notre forêt. Le reste de nos invités est arrivé en voiture. Lire la suite 2006 – inauguration du parc d’aventures

2006 – la construction du parc d’aventures

2006, l’année zéro pour Aventura Parc : il nous fallait tout construire, c’est-à-dire faire de la forêt originelle un lieu accueillant avec un minimum d’installations pour accueillir un public familial et réussir à implémenter le concept de parc d’aventures pour la première fois en Roumanie. Lire la suite 2006 – la construction du parc d’aventures

2005 – Aventura Parc: la forêt originelle…

L’histoire d’Aventura Parc en Roumanie commence en 2005 lorsque nous étions déjà depuis deux ans à la recherche (sporadiquement au début car nous développions une autre entreprise et construisions notre maison, puis systématiquement) d’une forêt où construire le premier parc d’aventures de Roumanie 😉 .

Il faut que vous sachiez que dans les localités autour de Bucarest nous avons été reçus avec étonnement, indifférence, et quelques fois avec une légère agressivité: que veulent ces Français avec leur parc d’attractions avec des câbles, des cordes et autres trucs délirants ?? Notre projet était complètement « extra-terrestre » à l’époque… Heureusement (et aussi du fait que nous sommes obstinés) au début de mai 2005 nous avons rencontré l’agent agricole de la commune de Butimanu qui s’est montré coopérant et ouvert à notre idée saugrenue. Il nous a parlé d’un hectare en lisière de la forêt du village de Lucianca (complètement inconnu à ce moment-là !! 🙂 ). Lire la suite 2005 – Aventura Parc: la forêt originelle…