Archives du mot-clé conseil

Un auteur à découvrir : Alexandre Jollien!

AbandonJe vous conseille de lire (si vous ne l’avez déjà fait ;-))  » Petit traité de l’abandon » d’Alexandre Jollien.

C’est un petit livre, facile à lire… même si la réelle compréhension des messages de l’auteur ne vient pas lors de la première lecture . D’ailleurs en lisant son titre on s’attend à trouver autre chose dedans… Il reste néanmoins que le contenu est surprenant et plein de vérité…

Pour résumer un peu son livre, j’utiliserai ses propres paroles : « S’abandonner, c’est accueillir la vie telle qu’elle se présente, vivre en un sens la non-fixation, chère à la pensée bouddhiste. Dès que je me fige, dès que je m’arrête, je souffre. »

J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour tout ce qu’Alexandre Jollien a réussi accomplir dans sa vie. Je vous recommande donc de lire ses livres car nous avons tous, beaucoup de choses à apprendre de lui !

Publicités

« Trouver le chemin » – une lecture à découvrir absolument!!!

vero

« Trouver le chemin » est un livre que j’ai découvert il y a plusieurs années. Il est devenu un livre de chevet en quelque sorte que je recommande souvent…

C’est un récit profond, qui à chaque lecture aide à se remettre en question. J’oublie presque à chaque fois son contenu, tout en restant imprégnée de la sagesse de cette femme si durement éprouvée et pourtant au sourire plein de bonté et gentillesse que nous connaissons tous du petit écran.

A chaque lecture, je suis toujours aussi émue de redécouvrir ses lignes…

C’est un bouquin dont on ne s’ennuie jamais en fait, c’est pourquoi je l’ai adopté comme livre de chevet, que je suis obligée de racheter périodiquement puisqu’il m’arrive de l’offrir en cadeau à quelqu’un qui en a bien plus besoin que moi 😉

Ce dont je suis sûre c’est que ce livre a changé plus d’une vie 🙂 !!!

Excellente lecture à découvrir!

Un livre que je vous recommande !

AbandonJe vous conseille de lire (si vous ne l’avez déjà fait ;-))  » Petit traité de l’abandon » d’Alexandre Jollien. C’est un petit livre, facile à lire… même si la réelle compréhension des messages de l’auteur ne vient pas lors de la première lecture . D’ailleurs en lisant son titre on s’attend à trouver autre chose dans le livre… Il reste néanmoins que le contenu est surprenant et plein de vérité…

Pour résumer un peu son livre, j’utiliserai ses propres paroles : « S’abandonner, c’est accueillir la vie telle qu’elle se présente, vivre en un sens la non-fixation, chère à la pensée bouddhiste. Dès que je me fige, dès que je m’arrête, je souffre. »

J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour tout ce qu’Alexandre Jollien a réussi accomplir dans sa vie. Je vous recommande donc de lire ses livres car nous avons tous, beaucoup de choses à apprendre de lui !

Pourquoi « la randonnée » ?…

« Pourquoi faire de la randonnée ? » Voilà une question simple et assez compliquée à la fois… une question que beaucoup d’entre vous se sont posée peut-être, y ont trouvé facilement des réponses, et paradoxalement, n’ont jamais fait de randonnée. Comment commencer à faire et à aimer la randonnée ?

Je pense que beaucoup de gens aimeraient faire de la randonnée… Pourquoi ?

Parce que le simple fait de penser à « pourquoi faire de la randonnée » trouve rapidement des réponses pertinentes comme : cela serait bon pour la santé, pour la forme physique, cela permettrait de découvrir la nature, de s’aérer, etc.

Il y a plusieurs catégories de personnes ayant leur rapport avec la randonnée :

  1. Les gens qui font déjà de la randonnée ; et ce n’est sûrement pas pour eux que j’écris cet article… Je sais qu’ils sont déjà convaincus des bienfaits de cette activité si riche…
  2. A l’opposé, il y a les gens qui ne sont pas du tout intéressés par la randonnée et qui ne voient aucun intérêt dans cette activité. Pour ceux-là je n’écrirai pas non plus car je ne souhaite pas convaincre les gens des bénéfices de la randonnée…
  3. La plupart des gens aimeraient faire de la randonnée, mais se freinent par des formules du genre : soit ce n’est que pour les gens sportifs, soit qu’on ne pourrait pas en faire, soit qu’on n’a pas le temps, etc.

C’est pour cette troisième catégorie que j’écris cet article…

Lire la suite Pourquoi « la randonnée » ?…