Archives du mot-clé livre

« Histoire d’@ » – un livre à découvrir !!!

Histoire d’@ – Laure Manel

 

Un titre qui ne laisse pas entrevoir l’histoire, justement…

Mais une vraie surprise. Et une bien bonne, je tiens à le préciser!

Je ne saurai dire exactement pourquoi j’ai beaucoup aimé ce livre : est-ce parce que je suis moi-même une incorrigible adepte du style « épistolaire », est-ce parce que je sais retrouver la profondeur au-delà du simple échange écrit, est-ce parce que j’apprécie la tranche de vie à travers des lignes, est-ce parce que j’aime écrire le même genre de récits ? Peut-être pour toutes ces raisons à la fois.

Une chose est sûre : Laure Manel a du talent et je vous recommande sans hésitation de découvrir son roman écrit sous forme d’échange de mails entre deux amis qui se sont éloignés, trop impactés par la découverte d’un amour qui leur faisait trop peur… Une belle histoire d’amour, d’amitié, (même plusieurs ,-), de vie(s)… des décisions importantes qui peuvent changer toute une existence ou plusieurs… Des changements qui font peur, qui font mal, mais qui vaudront la peine pour une suite bien meilleure que le présent, et surtout pour un avenir différent.

C’est un livre qui se lit facilement pour ceux ou celles qui aiment l’introspection… j’ai passé une nuit et une petite matinée à le finir, alors n’hésitez pas à le découvrir !

 

Publicités

Un auteur à découvrir : Alexandre Jollien!

AbandonJe vous conseille de lire (si vous ne l’avez déjà fait ;-))  » Petit traité de l’abandon » d’Alexandre Jollien.

C’est un petit livre, facile à lire… même si la réelle compréhension des messages de l’auteur ne vient pas lors de la première lecture . D’ailleurs en lisant son titre on s’attend à trouver autre chose dedans… Il reste néanmoins que le contenu est surprenant et plein de vérité…

Pour résumer un peu son livre, j’utiliserai ses propres paroles : « S’abandonner, c’est accueillir la vie telle qu’elle se présente, vivre en un sens la non-fixation, chère à la pensée bouddhiste. Dès que je me fige, dès que je m’arrête, je souffre. »

J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour tout ce qu’Alexandre Jollien a réussi accomplir dans sa vie. Je vous recommande donc de lire ses livres car nous avons tous, beaucoup de choses à apprendre de lui !

« Ainsi sied-t-il ! » – un livre à découvrir!!!

Bien qu’au titre difficilement “saisissable” quant au contenu de ce livre, la découverte de la prose jubilatoire de Marie Cath Geslin fut une vraie surprise.

Et une bien bonne, je tiens à le préciser!

Je vous recommande chaleureusement ce livre où l’humour décapant de Marie Cath arrive à nous faire rigoler de toutes les tripes… J’en ai encore mal!

couverture MarieCath

Et même si le début vous parait ardu, continuez juste encore un peu et vous allez sûrement rire pour votre compte et bien plus que ce que vous vous attendiez!

Entre les lignes on prend connaissance d’une histoire touchante. L’auteure habille le vol de son insouciance de petite fille d’un humour – décalé au début – mais qui révèle toute la magnitude de sa puissance “tectonico-humoristique” pour peu qu’on veuille bien s’y habituer…

On découvre que l’amer devient suave et que l’acide peut être sucré…

Pour filer un peu la métaphore à l’instar de l’auteure, je dirais ceci: comme dans toute relation que l’on souhaite établir avec un style littéraire un peu inattendu – grand, beau et brun par exemple – après des “préludes” un peu difficiles, c’est du pur bonheur : Marie Cath arrive à nous faire marrer dans un rythme soutenu. C’est… un vrai et profond plaisir textuel 😉

Si parfois sa grande culture et sa compréhension du monde, des mécaniques sentimentalo-familialo-socio-etc… animant notre pauvre humanité peuvent nous faire nous sentir “petits et ignorants” par endroits, la vigueur du texte donne sincèrement envie de nous accrocher et d’aller rechercher ses astucieuses références pour comprendre à notre tour! Et cela, cerise sur le gâteau, sans rien gâcher au plaisir!

Quant aux parents ou au futurs parents, ils vont pouvoir conscientiser les dégâts qu’ils peuvent causer – volontairement ou non – sur leurs enfants et avoir une chance de les prévenir…

N’hésitez vraiment pas à lire ce livre car vous aurez une belle surprise! Moi, j’ai adoré 🙂 !!!

http://www.amazon.fr/gp/product/B010KSGLWW

Un livre pour les mamans!

Vivre sans, un cauchemar. Vivre avec… presque pire ! Phase 1: le recrutement

 

Cette première nouvelle de la série est une très belle découverte.

 

Le style d’Elina Sorbier va vous conquérir tout de suite car très facile à lire : frais, pétillant et drôle. C’est une série qui va sûrement rassurer les plus angoissées des mamans, aussi bien celles avec des grandes familles où tout doit être bien minuté pour tenir la route et accomplir toutes les tâches de la journée, que celles avec un ou deux enfants… et même les futures mamans qui se questionnent sur l’avenir… avec une certaine peur!

 

J’ai passé un super moment en lisant cette nouvelle que je vous recommande sans la moindre hésitation!

En plus, elle a l’avantage de se présenter comme un petit guide pratique pour les mamans en recherche de nounou. En filigrane entre les lignes il y a une vraie méthode et de très bonnes idées !

 

Un livre que je vous recommande !

AbandonJe vous conseille de lire (si vous ne l’avez déjà fait ;-))  » Petit traité de l’abandon » d’Alexandre Jollien. C’est un petit livre, facile à lire… même si la réelle compréhension des messages de l’auteur ne vient pas lors de la première lecture . D’ailleurs en lisant son titre on s’attend à trouver autre chose dans le livre… Il reste néanmoins que le contenu est surprenant et plein de vérité…

Pour résumer un peu son livre, j’utiliserai ses propres paroles : « S’abandonner, c’est accueillir la vie telle qu’elle se présente, vivre en un sens la non-fixation, chère à la pensée bouddhiste. Dès que je me fige, dès que je m’arrête, je souffre. »

J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour tout ce qu’Alexandre Jollien a réussi accomplir dans sa vie. Je vous recommande donc de lire ses livres car nous avons tous, beaucoup de choses à apprendre de lui !

Petit plaidoyer sur la vérité

verite « De toute manière elle était convaincue que la vérité, peu importe le domaine, finissait toujours par remonter à la surface des eaux troubles de l’illusion et des mensonges. Tout était question de temps. »

« Elle leur disait la vérité sur-le-champ pour se « débarrasser » au plus vite des châtiments ou sanctions que ses parents lui infligeaient. Elle ne savait pas ce qu’était un élève moyen – elle se devait d’être la première depuis qu’elle avait eu sept ans et qu’elle était entrée en primaire. Son imagination retraça le chemin qu’elle prenait tous les jours à 7h30 pour aller à l’école. La clé de la maison autour du cou, le petit sandwiche que sa mère lui préparait tous les matins et qu’elle rangeait dans son cartable. Elle partait seule en slalomant parmi les grands immeubles gris de son quartier. Elle changeait souvent son itinéraire pour trouver le plus court, mais c’était toujours la même distance. Toutefois elle était convaincue de le raccourcir à chaque fois. Elle se rappela les premières heures de « P.T.A.P. » : une matière obligatoire dans l’enseignement scolaire à partir de onze ans. La  « Préparation de la Jeunesse pour la Défense de la Patrie » en était la traduction exacte. Les enfants devaient faire des exercices militaires, apprendre la composition des armées, les grades, les différents types d’armes et plus tard différentes tactiques de défense. À son âge, Marie le prenait comme un jeu, comme tous ses camarades. Leur joie d’alors était de porter leur uniforme, différent de celui qu’ils avaient en classe : s’habiller dans l’uniforme bleu avec le béret de la même couleur était une petite fête ! « 

Extraits de « Rouge », un roman d’action qui vous plongera dans le quotidien dramatique d’un peuple écrasé par l’absurdité d’un régime communiste vacillant entre idéal et cauchemar.

RougeROUGE – « Les empreintes du communisme », tome 1
par Cristina Rebière

Les Roumains des années 80, tiraillés entre liberté de penser et endoctrinement tentent de survivre dans cette folie organisée où l’individu doit disparaître au profit d’un système qui le surveille et le contrôle sans relâche. Mus par un espoir éperdu, certains feront le choix de suivre le spectre de la liberté qui leur réclamera le prix fort.
http://www.amazon.fr/gp/product/B00LDXTWAM

 

« Le bonheur d’être soi »

« Le bonheur d’être soi » http://www.amazon.fr/bonheur-d%C3%AAtre-soi-Moussa-Nabati/dp/2253084824/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1404560009&sr=1-1&keywords=le+bonheur+d+etre+soi  est le titre d’un livre écrit par Moussa Nabati que je vous recommande vivement de lire. Pour mieux comprendre les raisons qui me poussent à vous recommander ce livre, je vais vous raconter les circonstances dans lesquelles je l’ai découvert. Lire la suite « Le bonheur d’être soi »