Archives du mot-clé randonnée

Pour les Pâques, rencontre avec les marmottes

Randonnées avec les marmottes

Pour les Pâques, j’ai déniché une randonnée dans le Parc de la Vanoise qui s’annonçait plutôt sympathique: le Vallon d’Orgères. Un sentier découverte sur le terrain de prédilection des marmottes – que demander de plus dans ce dimanche de Pâques?

« Les marmottes, ça se mérite… »

Après avoir parcouru les 200 bornes qui nous séparaient de notre destination nous voilà presque arrivés… Eh oui, les marmottes, ça se mérite et elles ne se trouvent pas au coin de la rue :-)! On avait encore quelques kilomètres et un beau soleil dans le ciel nous annonçait une belle balade.

Pourtant, tout à coup, mauvaise surprise: un panneau « Route barrée » nous arrête. Ce n’est que la troisième fois ces dernières semaines après plusieurs cols « barrés » qui nous ont stoppés dans nos visites, alors que la neige n’y était plus depuis un bout de temps…

Le vent souffle fort dehors et en sortant de la voiture nous constatons qu’il est glacial… Toutefois, nous prenons courage et nous emmitouflons aussi bien que possible avant de commencer à marcher derrière le panneau pour essayer d’apprécier la distance qui nous sépare de notre objectif. Une voiture nous dépasse, et prend la route sans tenir compte de l’interdiction. Quelques minutes plus tard, alors que nous comprenons que notre but est encore à une dizaine de kilomètres, une autre voiture passe à côté.

Nous décidons d’en faire de même et franchissons le panneau en avançant doucement et en faisant attention. Il y a encore un petit peu de neige par ci par là et puis des petites pierres sur la route…

Nous arrivons à un parking et à des panneaux, alors on se gare et on regarde les cartes.

Parc Vanoise blog-travel.voyage

Il semble que nous ne somme plus si loin d’après le panneau… Le refuge d’Orgères se trouverait après 2 ou 3 virages. Enfin, courageux, nous bravons le vent qui souffle et commençons la montée à pied, sur la route.

Des jolis paysages de montagnes enneigées nous encouragent, même si on n’aime pas vraiment le froid…

Parc Vanoise blog-travel.voyage

Une montée dans le vent et le froid. Brrrr…

Après plusieurs virages et une montée continue, on se rend à l’évidence: il y a bien plus à parcourir que sur la carte. Alors, je ne me décourage pas, mais j’avoue que je dois faire des pauses car je n’aime pas les montées…

Parc Vanoise blog-travel.voyage

Et à plus de 1800 mètres d’altitude, l’air semble se raréfier :-)… Je rigole car bien entendu ce n’est que la montée qui m’empêche de respirer à mon aise.

Enfin, nous arrivons au refuge!

Parc Vanoise blog-travel.voyage

Dans le Vallon d’Orgères de charmantes petites maisons en pierre se nichent sur les deux côtés de la vallée. Leurs toits en ardoise luisent au soleil.

C’est très beau, alors on oublie de suite la fatigue et on arrive au début du sentier de découverte.

Parc Vanoise blog-travel.voyage

Le paysage est majestueux, alors en bravant le vent qui souffle nous commençons notre découverte.

Parc Vanoise blog-travel.voyage

L’aiguille Doran se dresse au fond de ce magnifique paysage qui nous fait oublier le froid et le vent ;-). Le beau vallon parsemé de petites maisons est vraiment pittoresque. J’entends un cri de marmotte et je comprends que c’est bien là leur terrain de prédilection.

Parc Vanoise blog-travel.voyage

Incrédule, Olivier pense que je délire, mais moi, je sais que je vais voir les marmottes :-)!

Nous continuons donc le sentier, parmi quelques plaques de neige et je scrute de temps en temps le vallon.

Parc Vanoise blog-travel.voyage

Eh voilà une chose inhabituelle sur un gros rocher… Ne serait-ce pas une marmotte?

Parc Vanoise blog-travel.voyage marmottes

Olivier veut bien admettre qu’il peut s’agir d’une marmotte alors on fixe vite mon gros objectif à l’appareil photo avant de pouvoir faire un zoom dessus. Olivier confirme que c’est une marmotte puisqu’elle bouge!

Je regarde à travers l’objectif et je vois la marmotte: elle est énorme! Je n’ai jamais vu une si grande marmotte de ma vie!

Plus loin, deux jeunes marmottons se défient en jouant.

Parc Vanoise blog-travel.voyage marmottes

On continue la randonnée et on voit encore plein de marmottes. Une se dore au soleil et nous regarde, curieuse…

Parc Vanoise blog-travel.voyage

Une autre fait le guet et prévient ses congénères de l’arrivée d’un rapace qui rôde…

Parc Vanoise blog-travel.voyage marmotte

C’est une belle randonnée, pleine de surprises et les marmottes offrent le spectacle en prime.

Alors, n’hésitez pas à aller visiter le Vallon d’Orgères si vous êtes à proximité. Avec le vallon fleuri, cela doit être encore plus beau!!!

Parc Vanoise blog-travel.voyage marmotte

 

 

Randonnée entre deux châteaux

Deux châteaux de Haute Savoie

Aujourd’hui nous vous amenons à la découverte de deux châteaux médiévaux de Haute Savoie. En plus, une petite randonnée de deux heures pour agrémenter le tout 😉

Vous pouvez commencer votre randonnée en partant du château d’Avully. En fait, c’est une magnifique maison forte du XIIe siècle qui se trouve  dans la commune de Brenthonne.

 château Avully - blog-travel.voyage

Elle contrôlait le passage entre le mont de Boisy et les Voirons, permettant l’accès au Chablais. Au long des siècles, elle a subi plusieurs transformations. Aujourd’hui, il a une enceinte quadrangulaire, entouré de douves que précède une basse-cour entourée de remparts et de fossés.

château Avully - blog-travel.voyage

La belle tour carrée est couronnée de mâchicoulis et abrite une chapelle.

A l’entrée, deux chevaliers « sculptés » gardent le château.

château Avully - blog-travel.voyage

Vous pouvez le visiter seulement dimanche après-midi ou en prenant rendez-vous. Pour plus de détails, voir leur site internet ici.

château Avully - blog-travel.voyage

Vous pouvez laisser votre voiture devant le château et ensuite revenir à la route départementale D35. Ensuite prendre à droite et faire 200 mètres avant de monter la petite route à sens unique vers Dugny. Puis, la randonnée passe à travers les champs vers Fessy dont vous allez voir le clocher.

Traversez le village et prendre à droite vers le cimetière. Ensuite, continuez vers Lully que vous allez traverser aussi en passant devant son église.

Vous arriverez ensuite au château de Buffavent, une autre belle maison forte du XVe siècle.

château Avully - blog-travel.voyage

Tout comme le château d’Avully, celui-ci a une forme quadrangulaire avec aux angles quatre tours rondes coiffées en éteignoir.

Pour revenir à votre voiture, soit vous faites demi-tour, soit vous continuez vers Les Terreaux, jusqu’au chemin de fer. Puis, traversez la voie ferrée et continuez sur le chemin au long du rail jusqu’au passage à niveau de Brenthonne. Traversez-le , puis allez vers Puard. Enfin, vous arriverez à Brenthonne et à la D35. En suivant les panneaux vers le château d’Avully, vous allez vote retrouver votre voiture.

Avant de partir, un dernier petit regard aux magnifiques couleurs d’automne qui habillent les collines environnantes…

château Avully - blog-travel.voyage

Et si vous avez envie de faire un tour dans les bois pour cueillir les champignons, alors notre petit guide digital de la collection eGuide Nature : « La cueillette des champignons » pourrait vous aider à les reconnaître ;-).

Une randonnée sur les rives du Brévon

Une belle promenade le long de la rivière Brévon

Cette randonnée pleine de charme commence dans le village de Bellevaux, en Haute-Savoie. Au début, nous faisons un petit tour pour découvrir sa jolie église…

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Juste à côté, il y a un petit jardin alpin qui s’encadre si bien dans le paysage… Quelques poissons nagent librement dans le bassin, une jument toute noire nous regarde d’un air curieux…

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Ensuite, nous repartons à la recherche de notre randonnée car si les via ferrata sont bien indiquées, pour notre promenade ce n’est pas aussi clair… Nous passons devant le Musée de la Faune…

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Et passons devant le cimetière : quel magnifique cadre pour se reposer à tout jamais :-)…

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Enfin, nous trouvons le début de notre randonnée et empruntons le petit sentier qui descend parmi les arbres…

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Nous trouvons même quelques champignons… Des coprins chevelus que je peux confronter à mon petit guide digital avec photos que je garde maintenant dans mon téléphone 😉 Si vous aussi, vous êtes fan des champignons, alors cet eGuide Nature peut vous être utile!

Nous arrivons à la rivière que nous cherchons : le Brévon. Et nous découvrons un charmant pont couvert…

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Le Brévon est vraiment profond juste sous le pont… on pourrait même s’y baigner. Il fait un peu froid quand même ;-)!!!

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Un décor reposant et mystérieux…

Puis, nous traversons le pont et continuons dans la forêt qui nous offre un décor de conte de fées… On attend juste que les elfes fassent leur apparition :-)…

La rivière est parsemée de rochers couverts de mousse… En fait, on n’arrive plus à décoller nos yeux de ce décor enchanteur.

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Plus loin, nous découvrons au-dessus de nos têtes des plateformes, des tyroliennes… Cela nous rappelle de beaux souvenirs… En fait, nous avions aussi un parc avec des parcours d’escalade dans les arbres :-). Si vous avez envie de faire de l’accrobranche, c’est un très joli endroit. D’ailleurs, ils louent aussi le matériel nécessaire pour la via ferrata ;-).

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Finalement, nous apercevons la Cascade des Nants et la via ferrata qui commence ici. Il y a peu d’eau qui ruisselle, mais avec les pluies qui s’annoncent cela devra changer sous peu…

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Pas de regrets, même si une via ferrata nous tente… il fait trop frisquet :-). Alors, on continue pour deux cents mètres sur la route avant de trouver un petit sentier qui monte sur la gauche vers le Frêne. Plus haut, en traversant le ruisseau, on arrive à la chapelle du Châtelard.

Un beau panorama de l’automne qui commence à colorer le paysage…

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Nous revenons par la route et admirons les beaux chalets en bois… Si vous avez envie de continuer la boucle de la randonnée il faut continuer vers le pont des Doubines, sans le franchir, et continuer sur la rive droite du Brévon. Ainsi, vous serez de retour au pont couvert ;-).

Bellevaux Brevon blog-travel.voyage

Eh voilà, encore une belle randonnée en Haute-Savoie!

Si vous avez envie de découvrir d’autres destinations, visitez notre collection eGuide Voyage :-). À bientôt!

La « Forêt ivre » – une randonnée surprise

Une forêt pas comme les autres…

J’avais découvert cette randonnée en parcourant les informations sur le Geopark du Chablais. J’avoue que le terme « ivre » accompagnant celui de « forêt » m’avait assez intriguée.

De plus, il s’agit d’une « rando-croquis » – encore un mot qui m’a rendue curieuse. En fait, en arrivant sur place, pas loin du village de Vailly, on découvre que c’est une randonnée dédiée à clles et ceux qui veulent apprendre à dessiner. En effet, dès le départ la nature offre un beau cadre : une jolie forêt…

Forêt Ivre blog-travel.voyage

Et peu de temps après, une belle clairière baignée par le soleil, avec un premier arrêt. Le sentier suit la rivière Brevon, toute bordée de fleurs qui bourdonnent d’insectes.

Ensuite, nous arrivons à une magnifique forêt tapissée d’une mousse verte qui donne envie de s’allonger… Un drôle de ruisseau traverse la forêt en descendant jusqu’au Brevon.

Nous commençons à chercher des champignons puisque c’est un endroit idéal… Heureusement, j’ai téléchargé sur mon téléphone mon petit guide digital pour m’aider à reconnaître les champignons au cas où j’aurais des doutes… Il a eu pas mal de succès depuis son lancement, alors si vous aussi, vous aimez la cueillette aux champignons, n’hésitez pas à vous le procurer. Un petit guide à petit prix mais qui vous simplifiera la vie dans la forêt 😉

Malheureusement, nous ne trouvons aucun champignon. Seulement en lisière de la forêt, nous trouvons des fruits d’églantier…

Forêt Ivre blog-travel.voyage

Cela me rappelle que je devrais me mettre à écrire le troisième de la série eGuide Nature… 🙂

Mais où est donc cette forêt ivre? Enfin, nous y arrivons et comprenons du coup ce mystère… À cause des glissement de terrain dans la zone, les arbres prennent des formes tortueuses afin de survivre…

Forêt Ivre blog-travel.voyage

En effet les pentes sont plutôt raides dans la zone…

La rivière…

Puis, nous arrivons à l’ancien barrage du lac glaciaire et à la cascade qui en résulte…

Forêt Ivre blog-travel.voyage

Je m’avance pour avoir un joli cliché, mais n’étant pas satisfaite du résultat, je m’aventure sur un petit sentier au-delà de la randonnée balisée… Il est assez étroit et au bord d’un précipice, ce qui n’est pas très rassurant, mais nous avançons avec prudence. La pente s’adoucit un peu…

Forêt Ivre blog-travel.voyage

Enfin, le sentier s’élargit un peu…

Forêt Ivre blog-travel.voyage

En arrivant à la fin du sentier, nous découvrons avec surprise un mur… Cela nous rappelle la magnifique randonnée du Canal du Beauregard, en Martinique.

Forêt Ivre blog-travel.voyage

Nous ne pouvons pas résister à l’envie de découvrir plus loin, même si, par endroits, la nature envahit le mur.

Forêt Ivre blog-travel.voyage

La rivière en contrebas, et puis sur la gauche, un terrain marécageux et avec une drôle de forêt… Ivre, mais aussi « pétrifiée »…

Forêt Ivre blog-travel.voyage

La rivière que nous apercevons parmi les arbres ou complètement à découvert, nous accompagne…

Forêt Ivre blog-travel.voyage

Enfin, nous voilà au bout du mur…

Forêt Ivre blog-travel.voyage

On en profite pour souffler et admirer une nouvelle cascade avant de revenir sur nos pas, tous contents d’avoir découvert cette randonnée.

Forêt Ivre blog-travel.voyage

Dernier coup d’oeil au paysage et un petit bonjour aux vaches qui se reposent tranquillement dans le pré…

Forêt Ivre blog-travel.voyage

Et une boite postale originale qui donne envie d’écrire :-)… ou de recevoir des lettres.

Forêt Ivre blog-travel.voyage

 

Les vouas du Lyaud

Découvrez les vouas de Haute-Savoie

Savez-vous ce que sont les « vouas » ? Eh bien, je ne le savais pas avant de les rencontrer à plusieurs reprises sur les panneaux des routes de la Haute Savoie.

Le terme de « voua » ou « vua » est dérivé du patois « vouatte » qui désignait une prairie gazonnée humide.

Cette semaine nous sommes donc allés visiter les Vouas du Lyaud qui se situent pas très loin de Thonon-les-Bains. Le paysage est vallonné, avec des prairies, des collines boisées et des petits étangs nichés dans des dépressions glaciaires entourées d’arbres et de zones humides.

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Le Voua Bénit, le Voua de la Motte et le Voua Beudet sont des étangs nichés dans des dépressions glaciaires entourées d’arbres et de zones humides à proximité du village du Lyaud.

En arrivant, nous consultons la carte des randonnées à faire et choisissons de prendre la bleue pour commencer…

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Puis, nous entrons dans un bois de feuillus bien clairsemé…

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Peu de temps après nous arrivons près du Voua Bénit et tentons notre chance pour continuer sur le parcours bleu…

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Nous longeons des sentiers boisés au long des champs de luzerne et puis nous arrivons à une impasse puisque nous perdons les couleurs du balisage… Alors, nous revenons sur nos pas et avons la surprise de découvrir une tête qui sort de la luzerne bien haute…

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Eh oui, c’est bien un faisan !!! Tout beau, qui traverse juste devant nous…

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

J’ai essayé de le photographier de plus près, mais il s’est sauvé le bougre !

Une petite pause avant de reprendre nos recherches…

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Sans succès car nous tombons sur un chantier… en pleine nature. Alors, nous décidons de revenir sur nos pas et de faire finalement le tour du Voua Bénit 🙂

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Découverte de la nature…

Plein de libellules géantes volent autour de nous et aussi de jolis papillons…

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Nous profitons aussi pour découvrir les fruits des prairies… À propos, je vais bientôt écrire un nouvel eGuide Nature sur les fruits des bois et des prairies, leurs vertus et propriétés médicinales et quelques recettes pour faire des confitures, sirops et confitures ;-).

coverchampignons

Si le sujet vous intéresse, le premier eGuide Nature est déjà en ligne et s’appelle « La cueillette des champignons… pour reconnaître facilement les champignons dans les bois !« . C’est un guide pratique qui, nous l’espérons, vous aidera à reconnaître facilement les champignons. Mais aussi de vous faire plaisir en allant les cueillir vous-même :-)! Dans ce petit atlas, vous trouverez des photos et des descriptions des champignons comestibles, les endroits où vous pouvez les dénicher.

Le deuxième de la collection eGuide Nature traite des Fruits et les légumes exotiques – leur description, mais aussi leurs vertus ainsi que des recettes gourmandes pour vous régaler ;-)…

Mais revenons à nos fruits des prairies… Nous avons rencontré de jolies noisettes…

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

des châtaignes…

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Mais aussi des Fruits de l’églantier… en connaissez-vous leurs nombreuses vertus?

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Et aussi beaucoup d’orties… Un eGuide Nature sur les plantes, leurs vertus médicinales et la manière de les préparer en tisanes ou bien en bons petits plats est aussi en préparation 🙂

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Enfin, voilà le Voua Bénit dont nous faisons le tour où quelques poules d’eau chassent tranquillement.

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

C’est le plus grand des trois qui font partie du Geopark du Chablais. Il est alimenté par un ruisseau, issu des eaux de ruissellement du Lyaud.

Vouas du Lyaud blog-travel.voyage

Finalement, nous allons revenir pour continuer nos découvertes des vouas :-)…

Alors, à bientôt !

Amicalement,

Cristina.

Cueillette des champignons dans les bois

Première cueillette des champignons avec des résultats

Nous sommes déjà allés au début de la semaine tenter notre chance dans les bois autour de Thonon-les-Bains. Pas de champignons malheureusement, mais une bonne balade quand-même et quelques mûres pour nous consoler.

Nous avons donc décidé d’aller plus haut en altitude, sur les conseils d’une gentille voisine, championne au chapitre « champignons ». Alors, la première tentative fut assez sportive car la pente était raide et pas vraiment de tout repos…

champignons blog-travel.voyage

Mais, malheureusement, à nouveau, pas de champignons… Sans perdre espoir, nous avons continué notre route et arrêter au bord de la route à côté d’une forêt qui m’avait fait un clin d’œil… Même pas 30 secondes plus tard, une autre voiture s’arrêtait et deux « chasseurs de champignons » en descendirent.

Confiants, nous sommes donc entrés dans les bois… mais quelle beauté! On aurait dit une forêt sortie tout droit d’une histoire d’elfes avec le sol tapissé de mousse.

champignons blog-travel.voyage

Et enfin des restes de champignons… car des cueilleurs plus rapides étaient déjà passés. Mais petit à petit, nous avons commencé à trouver… D’abord des trouvailles douteuses…

champignons blog-travel.voyage

Heureusement que j’avais mon petit guide digital que je viens tout juste de publier… Si on ne le trouvait pas dedans on s’abstenait… La photo nous suffisait pour leur beauté 🙂

Enfin des champignons bons à manger !

Nous avons commencé à trouver et ramasser des jolies chanterelles d’automne…

champignons blog-travel.voyage

 

Au début, nous pensions qu’elles étaient trop petites, mais en voyant nos camarades de cueillette qui remplissaient leurs paniers, nous avons fait pareil. Qu’est-ce qu’elles sont jolies ces petites chanterelles!

Et puis Olivier a trouvé un bouquet de champignons plus grands… Sans être sûre de leur comestibilité, je suis allée demander à la dame si elle les connaissait. Elle m’a bien confirmé que c’étaient de magnifiques chanterelles violettes.

chanterelles3

Je vais les rajouter donc dans mon guide car nous en avons mangé sans aucune conséquence et elles sont très bonnes 🙂

Finalement notre petite cueillette ne fut pas si ridicule pour une petite heure passée dans ces bois…

champignons blog-travel.voyage

Et une délicieuse omelette aux chanterelles égaya notre soirée tout en régalant nos papilles…

champignons blog-travel.voyage

Alors, si vous aussi avez envie d’aller cueillir des champignons, mais que vous n’êtes pas sûr(e) de leur comestibilité, mon petit guide digital à télécharger sur le mobile vous sera bien utile ;-)…

Bonne cueillette et à bientôt !

Réserve naturelle des Aiguilles Rouges

Une magnifique réserve naturelle

Nous avons découvert une magnifique réserve naturelle qui se trouve pas loin de Chamonix, au niveau du Col des Montets, à 1431 mètres d’altitude.

Après avoir garé la voiture sur le parking, nous sommes passés par le chalet d’accueil avant de suivre le sentier botanique aménagé sur deux kilomètres, qui permet de découvrir la flore des montagnes.

réserve Aiguilles Rouges - blog-travel.voyage

La réserve couvre plus de 3000 hectares et fait face au Mont-Blanc. Elle offre de magnifiques vues sur les glaciers d’Argentière et du Tour.

Le paysage tout autour est magnifique et on ne se lasse pas de l’admirer et de le photographier…

réserve Aiguilles Rouges - blog-travel.voyage

De magnifiques montagnes couvertes de forêts, des crêtes bien découpées…

réserve Aiguilles Rouges - blog-travel.voyage

Les parapentistes profitent encore plus du paysage majestueux…

réserve Aiguilles Rouges - blog-travel.voyage

À pied, ce n’est pas mal non plus 😉 Nous tenons les yeux rivés sur les rochers car dans cette réserve il y a des chamois et des bouquetins…

réserve Aiguilles Rouges - blog-travel.voyage

Mais, aucun bouquetin à l’horizon… Même pas le poil d’une marmotte! Alors, nous admirons les fleurs et les autres âmes qui volent autour de nous…

Il y a un papillon qui aime bien mon sac et qui m’accompagne un bon bout de chemin :-). Ou alors, il doit savoir que j’aime beaucoup les papillons ?!?

réserve Aiguilles Rouges - blog-travel.voyage

En plus, nous en profitons aussi pour déguster des framboises et des myrtilles qui se trouvent en abondance tout au long des sentiers.

Comme on ne voit toujours pas de chamois à l’horizon, je me sens l’âme de grimper…

Nous poursuivons notre découverte…

De l’autre côté de la route, encore de magnifiques paysages…

Des tourbières, un joli ruisseau, une petite mare…

AiguillesRouges12

Puis, nous continuons notre randonnée, en empruntant le tracé des diligences. Le sentier serpente au long d’une petite rivière, dans les bois… Nous rencontrons d’autres visiteurs en VTT ou à pied.

Enfin, on arrive au Buet où on fait une halte gourmande : potage savoyard et pastilla d’agneau confit aux épices du monde. En plus une délicieuse tarte aux myrtilles sauvages en dessert… miam :-)!

Enfin, une petite pause pour admirer encore ce superbe cadre naturel…

réserve Aiguilles Rouges - blog-travel.voyage

Encore une petite photo souvenir avant de rentrer…

réserve Aiguilles Rouges - blog-travel.voyage

En conclusion, seul petit regret : nous n’avons pas vu de chamois ni de marmottes. Alors, il faudra revenir pour y remédier :-)!!!

Allez, à bientôt pour de prochaines découvertes !