Archives du mot-clé Roumanie

Caviar d’aubergines – une entrée savoureuse

Caviar d’aubergines – une délicieuse entrée roumaine

En fait, c’est une spécialité roumaine que j’aime beaucoup. Généralement, c’est une entrée qui se mange avec des tomates sur des tranches de pain! Mais en ce qui me concerne, je mange le caviar d’aubergines à n’importe quelle heure 😉

Caviar d'aubergines

  • Portions: 4 personnes
  • Difficulté: facile
  • Imprimer

Une entrée, un petit creux gourmand, une envie de velouté et de fraîcheur  ? Alors, cette recette est pour vous 🙂 !

Ingrédients :

    • 2-3 aubergines
    • 1 cuillère de mayonnaise
    • huile d’olives
    • sel
    • oignons (si vous aimez)
    1. Mettre les aubergines lavées au four sur une plaque, à feu moyen. Tourner-les d’un quart de tour tous les 10 minutes.
    2. Quand elles sont cuites la peau se détache facilement. Vous pouvez les laisser refroidir un peu avant de les peler, mais pas  très longtemps car leur propre jus peut les rendre amères.
    3. Mettre les aubergines pelées dans une passoire et laisser égoutter pendant quelques heures.
    4. Puis, les mettre dans un robot et ajouter un peu d’huile et la mayonnaise.
    5. Avec le robot en marche, ajouter de l’huile autant que nécessaire et du sel.
    6.  Si vous aimez l’oignon rajouter 1 oignon coupé finement.
    7. A servir bien frais!

recette caviar aubergines blog-travel.voyage

Bon appétit!

En conclusion, avec cette petite recette vous pouvez vous faire plaisir ou alors l’utiliser pour des tapas gourmands avec des amis ;-)…

En plus, si vous avez envie d’autres recettes, découvrez  mon petit recueil de recettes de par le monde « Faites voyager vos papilles ! » ;-).

gâteau blog-travel.voyage

Publicités

Petit plaidoyer sur la vérité

verite « De toute manière elle était convaincue que la vérité, peu importe le domaine, finissait toujours par remonter à la surface des eaux troubles de l’illusion et des mensonges. Tout était question de temps. »

« Elle leur disait la vérité sur-le-champ pour se « débarrasser » au plus vite des châtiments ou sanctions que ses parents lui infligeaient. Elle ne savait pas ce qu’était un élève moyen – elle se devait d’être la première depuis qu’elle avait eu sept ans et qu’elle était entrée en primaire. Son imagination retraça le chemin qu’elle prenait tous les jours à 7h30 pour aller à l’école. La clé de la maison autour du cou, le petit sandwiche que sa mère lui préparait tous les matins et qu’elle rangeait dans son cartable. Elle partait seule en slalomant parmi les grands immeubles gris de son quartier. Elle changeait souvent son itinéraire pour trouver le plus court, mais c’était toujours la même distance. Toutefois elle était convaincue de le raccourcir à chaque fois. Elle se rappela les premières heures de « P.T.A.P. » : une matière obligatoire dans l’enseignement scolaire à partir de onze ans. La  « Préparation de la Jeunesse pour la Défense de la Patrie » en était la traduction exacte. Les enfants devaient faire des exercices militaires, apprendre la composition des armées, les grades, les différents types d’armes et plus tard différentes tactiques de défense. À son âge, Marie le prenait comme un jeu, comme tous ses camarades. Leur joie d’alors était de porter leur uniforme, différent de celui qu’ils avaient en classe : s’habiller dans l’uniforme bleu avec le béret de la même couleur était une petite fête ! « 

Extraits de « Rouge », un roman d’action qui vous plongera dans le quotidien dramatique d’un peuple écrasé par l’absurdité d’un régime communiste vacillant entre idéal et cauchemar.

RougeROUGE – « Les empreintes du communisme », tome 1
par Cristina Rebière

Les Roumains des années 80, tiraillés entre liberté de penser et endoctrinement tentent de survivre dans cette folie organisée où l’individu doit disparaître au profit d’un système qui le surveille et le contrôle sans relâche. Mus par un espoir éperdu, certains feront le choix de suivre le spectre de la liberté qui leur réclamera le prix fort.
http://www.amazon.fr/gp/product/B00LDXTWAM

 

Publication du tome 1 de la série « Les empreintes du communisme »: ROUGE

RougeC’est avec un grand bonheur que j’annonce la publication du nouveau roman de Cristina – « Rouge » – le premier tome de la série « Les empreintes du communisme ».

Présentation du livre:

 « Jeune femme à la tête de plusieurs entreprises, collectionnant apparemment tous les succès, Marie est attirante, mystérieuse. Mais seule, poursuivie par un passé trop lourd à porter. 

L’auteure nous plonge dans le quotidien dramatique d’un peuple écrasé par l’absurdité d’un régime communiste vacillant entre idéal et cauchemar. Les Roumains des années 80, tiraillés entre liberté de penser et endoctrinement tentent de survivre dans cette folie organisée où l’individu doit disparaître au profit d’un système qui le surveille et le contrôle sans relâche. Mus par un espoir éperdu, certains feront le choix de suivre le spectre de la liberté qui leur réclamera le prix fort. 

Dans ce premier roman revisitant l’histoire de la Roumanie contemporaine, Cristina Rebière brosse un portrait sans concession des débuts tumultueux de cette jeune démocratie où des forces obscures luttent encore pour s’assurer la suprématie sur la dépouille du régime déchu. « 

Merci de votre attention et partagez la nouvelle!!

Retrouvez ce livre numérique sur:

2007 – l’année des « premières » à Aventura Parc

L’année 2007 fut particulièrement importante pour nous car ce fut vraiment l’année n°1 de notre activité (2006 étant l’année zéro dirons-nous car ce fut l’année de la construction et nous n’avons pas trop réussi à attirer des clients jusqu’à Lucianca  :cry: ), l’année des « premières » en tout genre : premières demandes d’offre pour la construction de parcs d’aventures, première vague d’équipiers, premiers événements d’ampleur avec beaucoup d’enfants ou d’adultes à la fois. Et ce fut l’année durant laquelle nous avons créé une offre structurée et organisée, après maints essais et conseils de nos clients :-D Lire la suite 2007 – l’année des « premières » à Aventura Parc

2006 – la construction du parc d’aventures

2006, l’année zéro pour Aventura Parc : il nous fallait tout construire, c’est-à-dire faire de la forêt originelle un lieu accueillant avec un minimum d’installations pour accueillir un public familial et réussir à implémenter le concept de parc d’aventures pour la première fois en Roumanie. Lire la suite 2006 – la construction du parc d’aventures

2006 – Réveil à la réalité…

Cet hiver-là fut le premier où nous nous confrontâmes à la dure réalité du vol de bois, une réalité qui est en fait un drame à l’échelle industrielle en Roumanie. C’est ainsi que nous avons commencé l’année en fait, un matin de janvier 2006, en constatant que nous avions été victimes d’un vol massif d’arbres, à peu près un quart de la forêt que nous venions d’acheter quelques mois plus tôt… Vous verrez sur les photos ci-dessous que les sentiers de passage de charrettes des voleurs étaient bien marqués dans la forêt…

A ce moment-là nous avons ressenti un mélange amer de sentiments : choc, dégoût, impuissance. Mais il fallait prendre des mesures énergiques pour ne pas se réveiller rapidement sans outil de travail! Lire la suite 2006 – Réveil à la réalité…

2005 – Aventura Parc: la forêt originelle…

L’histoire d’Aventura Parc en Roumanie commence en 2005 lorsque nous étions déjà depuis deux ans à la recherche (sporadiquement au début car nous développions une autre entreprise et construisions notre maison, puis systématiquement) d’une forêt où construire le premier parc d’aventures de Roumanie 😉 .

Il faut que vous sachiez que dans les localités autour de Bucarest nous avons été reçus avec étonnement, indifférence, et quelques fois avec une légère agressivité: que veulent ces Français avec leur parc d’attractions avec des câbles, des cordes et autres trucs délirants ?? Notre projet était complètement « extra-terrestre » à l’époque… Heureusement (et aussi du fait que nous sommes obstinés) au début de mai 2005 nous avons rencontré l’agent agricole de la commune de Butimanu qui s’est montré coopérant et ouvert à notre idée saugrenue. Il nous a parlé d’un hectare en lisière de la forêt du village de Lucianca (complètement inconnu à ce moment-là !! 🙂 ). Lire la suite 2005 – Aventura Parc: la forêt originelle…